La carte de voeux

La carte de voeux

La carte de vœux : un atout pour votre stratégie marketing ?

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas ! Chefs d’entreprises, TPE, PME, avez-vous songé à remercier vos clients, partenaires, collaborateurs, salariés pour leur engagement à vos côtés ? Sachez que cette période est idéale pour leur faire parvenir une carte de voeux !

Une image positive

Envoyer une carte de vœux est une façon d’afficher une ambition, des valeurs et un positivisme à travers son identité visuelle. C’est aussi l’occasion de fidéliser ses clients en offrant une marque d’estime et leur montrer que vous pensez à eux. Dans l’espoir qu’ils se souviennent également de vous pour un besoin futur ?

Les démarches commerciales agressives d’un autre temps ne fonctionnent plus. La démarche sympathique est de mise aujourd’hui. L’Inbound marketing.. certains d’entre vous en ont certainement déjà entendu parler. Ce serait trop long pour aborder ce sujet ici (peut-être dans un futur article). En résumé, vous ne leur vendez rien : vous leur offrez un message de sympathie. Alors pourquoi ne pas remercier votre entourage professionnel ?

Trois types de cartes de voeux

Vous avez trois moyens de transmettre vos voeux :

1- Sur papier : la version classique que tout le monde connaît, qui a l’avantage de ne pas dérouter vos destinataires et qui offre la possibilité de les accrocher dans un bureau (et donc accéder à vos coordonnées plus facilement pendant quelques semaines).

2- Un visuel numérique (format jpeg ou pdf) : que vous pourrez publier et faire partager à volonté via vos réseaux sociaux. Ou bien envoyer par mail directement à vos destinataires.

3- Une carte animée : en général d’une durée inférieure à 1 minute, qui démontrera un certain dynamisme et qui peut également être partagée sur les réseaux sociaux ou envoyée par mail.

La réalisation

Il est préférable d’anticiper la création de celle-ci afin d’éviter de l’envoyer fin janvier (même si en principe, nous pouvons souhaiter nos voeux pendant tout le mois de janvier). En gage de sérieux, il est tout de même préférable de prévoir les choses..

Une carte élégante, originale, surprenante ou personnalisée, retiendra davantage l’attention de vos clients.

Je suis bien entendu disponible pour vous aider dans la création de vos cartes de vœux (print, animée ou numérique). Ainsi que pour l’impression (si cette option est choisie) !
Pour ce faire, contactez-moi via le formulaire de contact ou par téléphone au 07 81 81 50 51 (les tarifs et les délais peuvent varier en fonction des demandes).

Petit rappel pour les entreprises , il existe bien d’autres supports de communication pour véhiculer votre image, vos valeurs, vos produits ! Notamment en cette période de Fêtes : les calendriers 2020 !! Et pour finir, des supports pour toute l’année : cartes de visite, flyers, dépliants, affiches, catalogues, objets publicitaires (textiles, stylos, clés USB, mugs…), marquage véhicule, enseignes, bâches, kakémonos, sites web, etc…

Graphiste, c’est qui / quoi

Graphiste, c’est qui / quoi

Un(e) graphiste, c’est qui ? c’est quoi ?

 

Moi, graphiste, j’aurais du commencer par aborder cette question la dernière fois.. L’essentiel !

Graphiste est un métier à part entière. Non, le graphisme n’est pas un hobby. Non, un graphiste n’est pas un artiste bénévole !
Artiste oui, c’est un expert professionnel en image et en mise en forme visuelle. Graphiste est un métier qu’on n’improvise pas, il nécessite 3 à 5 ans d’études post-Bac, selon les écoles (très souvent privées).

Faites une rotation sur vous-même à 360° !

Où que vous soyez, il est fort probable que vous aperceviez le travail d’un graphiste : le packaging d’une bouteille de shampoing, d’un pack de lait, les magazines ou livres que vous lisez, un site web que vous visitez, un spot publicitaire à la télévision, les tracts dans votre boite aux lettres, les affiches en période pré-électorale, un catalogue de vêtements ou de meubles pris dans votre magasin préféré, les enseignes, les boites à chaussures, les menus dans un restaurant, ou bien encore un marquage véhicule aperçu sur la route des vacances, etc.. etc… tout ceci est le fruit du travail d’un graphiste professionnel !

Un graphiste professionnel (j’insiste sur le « professionnel ») maîtrise l’art de la composition, manie l’équilibre des couleurs et des contrastes, arrange l’espace (autour d’un texte ou d’un logo par exemple)…

Les outils de travail indispensables :

Un ordinateur et les logiciels de traitement de l’image et de mise en page, un scanner, une imprimante, et tout le matériel pour dessiner, peindre, éventuellement une tablette graphique (mais je n’énumère pas les outils évidents comme téléphone, connection internet, etc…). Tous ces outils bien sûr évoluent au fil des années et le graphiste doit s’adapter en permanence.

Mais qu’on ne s’y méprenne pas : la véritable plus-value d’un bon graphiste ne se trouve pas dans les outils technologiques qu’il utilise ! Sa vraie valeur, c’est surtout sa créativité, sa culture générale, sa curiosité, son expérience de l’image, son attrait pour l’esthétique, développés dans une formation mi-artistique, mi-technique. Donc à utilisation égale d’outils performants, vous ne confondrez jamais un travail professionnel d’un travail amateur… c’est l’évidence !

En conclusion, confiez votre projet à une graphiste compétente ! Rencontrons-nous pour en discuter…
07 81 81 50 51 ou contact@celtycom.bzh
Page Facebook de Celty’Com

Rencontrer son prestataire de services

Rencontrer son prestataire de services

Rencontrer son prestataire de services

(graphiste, illustrateur, webdesigner, imprimeur, etc…)

Cette problématique qui m’a été fréquemment posée, est intéressante, car à l’ère du « tout numérique », les relations client / prestataire peuvent-elles se faire à distance ? On ne peut pas nier cette véritable révolution avec des nouveaux usages technologiques : à condition d’y consentir et de trouver pleine satisfaction !

Cet article, je l’ai écrit en 2018 lors de mon lancement en tant qu’indépendante. Et il est encore davantage d’actualité avec la crise sanitaire Covid-19 que nous connaissons tous. Période de télétravail,  etc…

La distance géographique : un problème ?

Pour être honnête avec vous, il y a plusieurs de mes client(e)s que je n’ai jamais rencontré(e)s à cause de la distance géographique qui nous sépare. Mais cela n’altère en rien la qualité du travail fourni. J’ai toujours pu entretenir une collaboration fluide et productive avec eux car je m’efforce d’être disponible et « connectée ». En effet, l’éloignement géographique n’a aucun impact sur le travail et la collaboration entre un client et son prestataire. Les deux parties sont libres de choisir le mode de communication le plus adapté (téléphone, mail, sessions Skype, Whats App, etc..). Le prestataire a pour mission de cibler au mieux les besoins et les problématiques du client. Et l’avantage principal et non négligeable selon moi est d’éviter dans certains cas, des réunions chronophages et peu productives. Donc un gain de temps à la fois pour le client et le prestataire !

Un contact humain, de préférence !

Bien sûr, le but de cet article n’est pas de vous encourager à privilégier une collaboration virtuelle. Certains projets nécessiteront toujours une rencontre, voire plusieurs déplacements (exemple : pose de lettrage numérique découpé sur véhicule, …).

En conclusion : Rencontrer son prestataire n’est pas une obligation, ni l’assurance du bon déroulement d’un projet.
Aujourd’hui, peu importe la localisation du client, grâce aux multiples outils de communication mis à disposition, tout est possible !

Je serais bien sûr ravie de vous rencontrer car je privilégie le contact humain ! Si vous souhaitez faire une demande de devis, veuillez prendre contact ICI !